La restauration des vitraux de l'église Sainte-Croix à Montélimar (1/4)


Certains vitraux de l'église Sainte Croix à Montélimar avaient vraiment besoin d'être restaurés : pièces cassés ou manquantes, salissures, plombs oxydés… En 4 articles, je vais vous expliquer en détail toutes les étapes de réfection que je vais réaliser.

Petit historique de l’église

C’est probablement au XIIème siècle que les premières pierres de l’Église Sainte-Croix ont été posées. Les quelques vestiges qui restent de cette période se situent à la base du clocher, dans les parties basses de la petite chapelle nord de l’abside (chapelle du Trésor). En 1485, l’église est édifiée en gothique flamboyant. Durant les guerres de religion, Montélimar est pillée et l’église Ste-Croix brûlée : seuls le chœur, l’abside et le clocher sont conservés. Des travaux de reconstruction et d’agrandissement vont être réalisés tout au long du XVIème et XVIIème siècle. En 1792, durant la révolution française, Ste-Croix va subir des pillages, le mobilier va être détruit mais l’église sera épargnée.

Depuis le début du XIXème et jusqu’à nos jours, l’église va connaitre de nombreux travaux de réfection et d’entretien. Entre autre, construction des voûtes de la nef et de la tribune des orgues (1818), réparation des charpentes, escaliers, clocher et beffroi (1849 à 1857), pose des vitraux de la façade occidentale (1895), restauration et remise en état de la façade ouest et du clocher (1981 à 1985).

L'intérieur de l’église

L’entrée principale se fait par le grand portail ouest. Au-dessus de celui-ci se dressent de somptueux vitraux du XIXème dont je partagerai les photos dans un prochain article.

Ces derniers sont peu visibles car cachés par un immense orgue Von Beckerath (célèbre firme de facture d’orgue allemande), considéré comme l’un des plus beau du monde en raison de sa sonorité exceptionnelle. Il a été posé en 1982, en remplacement de celui d’origine installé en 1874 par le célèbre facteur d'orgues Joseph Merklin.

La Chapelle du Trésor, située sur le bas-côté nord de l’église, recèle quelques œuvres remarquables comme des statues peintes du XVIème siècle, une crèche datant de la Révolution Française, une relique de Saint Clément 1er (pape et martyr) ainsi qu'une reproduction de la Couronne et de l’épée de Frédéric Iᵉʳ de Hohenstaufen, dit Frédéric Barberousse.

Sur le bas-côté sud de l’édifice, vous pourrez aussi admirer 2 belles chapelles : La Chapelle du Saint Sacrement, pourvue d’un magnifique retable (probablement du 18ème siècle) et La Chapelle de la Vierge, également composée d’un retable en bois sculpté doré et 3 statues en plâtre doré et polychrome du 19ème siècle.

En quoi va consister mon travail?

Dans un premier temps, il a fallu établir un état des lieux avec le Bureau d’Études de la Voirie et des Bâtiments de la ville de Montélimar. Le souhait de la municipalité était de travailler sur les parties les plus sensibles de l’édifice et notamment les pièces cassées et les ouvertures. Au final, 4 panneaux seront restaurées et quelques repiquages (remplacement de pièces cassées) seront effectués à divers endroits.

Pour La Chapelle de la Vierge, le vitrail ‘L’Annonciation’ (1873, atelier inconnu) est en assez mauvais état : très sale, une grande pièce cassée et d’autres fêlées. Plutôt que de simples repiquage, décision est prise de déposer les 3 panneaux pour un nettoyage intégral du vitrail et un remplacement total des plombs. Le vitrail de la chapelle Sainte Thérèse ne sera que nettoyé de l’intérieur.

Pour la baie gauche de l’abside, c’est un peu plus compliqué! Le haut de la lancette semble bien détérioré car vu d’en bas, les peintures à la grisaille paraissent effacées ou certaines pièces manquantes. Il n’y a qu’une seule solution pour pouvoir accéder à cette partie, la plus haute de l’église : la mise en place d’un grand échafaudage qui me permettra de déposer le panneau pour un travail réalisé à l’atelier.


Les travaux de restauration se dérouleront donc en 2 phases. La première correspondra à la réfection du vitrail de La Chapelle de la Vierge, ainsi que le nettoyage de la vitrerie de La Chapelle Sainte Thérèse. J’ai l’habitude de publier mes posts et mes articles avec un léger décalage sur le temps présent : ces travaux ont commencé en décembre dernier et sont donc terminés. Je publierai les photos et la description des tâches dans le troisième volet de mon blog.


Le deuxième volet quant à lui sera entièrement consacré aux somptueux vitraux du portail ouest et que j’ai pu prendre en photo. Je suis certains que nombre de montiliens ne connaissent pas l’existence de ces vitraux. Vous pourrez donc les admirer en lisant mon prochain post :) Bonne lecture à vous


Posts récents

Rechercher par tags

  • Facebook l'Artisan du Vitrail
  • Instgram l'Artisan du Vitrail
  • Youtube l'Artisan du Vitrail
  • Houzz l'Artisan du Vitrail
  • Pnterest l'Artisan du Vitrail

L'Artisan du Vitrail - Tours | pascal@lartisanduvitrail.com | Tél. : 09 51 14 14 20 | Mentions légales | Tous droits réservés © 2020